Breitling for Bentley: mariage de l'élégance et de l'excellence (Partie 3) | Watchonista breitling pour moteurs bentley

Breitling for Bentley: mariage de l'élégance et de l'excellence (Partie 3)

Breitling for Bentley: mariage de l'élégance et de l'excellence (Partie 3)

Troisième et dernière partie: le 10ème anniversaire du partenariat entre Breitling et Bentley voit la collection s’enrichir de chronographes animés par des moteurs «maison.»

Nous sommes en 2009. Bentley lance le modèle le plus puissant de toute son histoire: le coupé Continental GT Supersports, reprenant le nom de la Bentley qui fut la première voiture à franchir les 100 miles/heure en 1925. 

Chronographe d’exception pour la plus puissante des Bentley

En son honneur, Breitling dévoile un chronographe à hautes performances: le Bentley Supersports. Cette édition limitée à 1000 pièces est animée par un moteur automatique Breitling 26B assurant une autonomie de 42 heures. Comportement optimisé et puissance de son W12 grimpant à 630 chevaux métamorphosent ce coupé grand tourisme en un bolide capable d’atteindre 330 km/h.  

En écho à la carrosserie élargie du coupé, le boîtier en acier s’impose avec un diamètre de 48,7 mm lui assurant une forte présence au poignet. Il reçoit un fond en titane, l’incontournable lunette tournante à crémaillère avec la fonction «tachymètre variable» et un bracelet en acier Speed ou en caoutchouc. Le cadran noir s’inspire du tableau de bord en carbone avec ses trois compteurs en anneaux. Le compteur central mesure les centièmes d’heure ou de minute. Il est encadré par deux petits compteurs à fond blanc et aiguilles rouges affichant la petite seconde et un original totalisateur à deux aiguilles permettant de lire heures et minutes du chronographe d’un seul regard. 

En février 2011, une Continental GTC Superports bat le record du monde de vitesse sur glace (Ice speed record) en atteignant 330,695 km/h dans le nord de la Finlande. Son pilote Juha Kankkunen porte à son poignet un chronographe Bentley Supersports Light Body pourvu d’un châssis ultra-léger en titane. Cette édition spéciale reprend les couleurs noir et rouge de la carrosserie. 

Ces deux pièces ayant remporté un franc succès, elles deviennent des modèles à part entière et sont déclinées en plusieurs éditions limitées colorées. La version Midnight Carbon reçoit un châssis renforcé par un revêtement haute résistance à base de carbone. 

Des éditions spéciales pour les nouvelles Continental GT

Toujours en 2011, Breitling célèbre le lancement de la deuxième génération du coupé Continental GT en présentant une version exclusive de son chronographe Bentley GMT, la première montre de la collection à disposer d’une fonction GMT. Le 2e fuseau horaire est affiché sur 24 heures par une aiguille à pointe triangulaire rouge. Cette série limitée de 1000 pièces se reconnait à la couleur British Racing Green du rehaut portant les 24 fuseaux horaires et du bracelet en caoutchouc, le coloris traditionnel des voitures de course anglaises au début du 20e siècle. Les cornes asymétriques épousent parfaitement les courbes du poignet et font oublier la taille du boîtier sur-dimensionné de 49 mm de diamètre en acier. Le calibre automatique Breitling 47B reprend la fonction «chronographe 30 secondes» précise au 1/8e de seconde. L’année suivante, l'édition limitée Bentley GMT V8 célèbre la nouvelle Continental GT V8. Les 250 pièces se reconnaissent à leur réhaut rouge métallisé rappelant le logo spécifique «Bentley V8.» 

Breitling for Bentley GMT V8

Hommage aux Bentley Boys

La collection Breitling for Bentley rend également hommage au riche passé sportif du Bentley et au plus célèbre des Bentley Boys, ces pilotes qui ont fait le succès du constructeur anglais au début du 20e siècle. Woolf Barnato, riche diamantaire sud-africain, a marqué l’histoire du sport automobile en devenant le premier pilote à remporter trois éditions consécutives des 24 heures du Mans en 1928, 1929 et 1930 au volant d’une Speed 6.

Reprenant les caractéristiques identitaires de la collection - boîtier de 49 mm, lunette moletée, chronographe 30 secondes, rotor en forme de jante - la série Barnato apporte une touche d’originalité en ajoutant un système de compteurs à disques. Si le chronographe Barnato reçoit des compteurs à aiguilles rappelant les tachymètres des Bentley d’époque, la version Barnato Racing affiche trois compteurs à disques en forme de volant. Disponible en acier, chaque modèle fait l’objet à son lancement d’une série limitée en or rouge à 500 pièces. Sous le capot vrombit un calibre 25B à remontage automatique. Ces deux modèles sont complétés par la Barnato 42 aux dimensions plus compactes de 42 mm, encore disponible actuellement au catalogue.

Motorisations d'exception pour le 10e anniversaire

Mais c'est en 2013 que la collection Breitling for Bentley fait sa révolution. Pour marquer le 10e anniversaire du partenariat. Breitling l'enrichit de calibres de manufacture entièrement développés, conçus et fabriqués en interne dans les ateliers de Breitling Chronométrie. Un pas de plus dans l’exception et le haut de gamme! Les Bentley B04 GMT, Bentley B05 Unitime et Bentley B06 allient sportivité, performances et prestige, comme une limousine anglaise. 

Les calibres automatiques B04, B05 et B06 tournent à la haute fréquence de 28800 alt/h et sont bien entendu certifiés chronomètre par le COSC. Affichant une réserve de marche supérieure à 70 heures, ils sont dotés d’un chronographe avec roue à colonnes et embrayage vertical et de 47 rubis pour les B04 et B06 et 56 pour le B05. Leurs belles finitions et leur masse oscillante circulaire reprenant la forme des jantes de la Continental GT sont visibles à travers un fond saphir. 

Leur imposant boîtier de 49 mm de diamètre, étanche à 100 m, est surmonté de la fameuse lunette au relief moleté. Disponible en acier et en or rouge 18K, ils peuvent être rehaussés d'un large choix de bracelets en cuir Barenia, crocodile, caoutchouc ou acier.

Le Bentley B04 GMT associe un chronographe automatique à un deuxième fuseau horaire particulièrement simple et pratique d’utilisation, sans oublier la fonction tachymètre variable. Le cadran tricompax ajouré reprend le motif des calandres Bentley, laissant deviner le calibre de manufacture. 

Le Bentley B05 Unitimeest un chronographe à heure universelle, une complication magnifiée sur le cadran par une superbe mappemonde laissant deviner les entrailles du mouvement. Une belle invitation aux voyages ! Grâce à son système de double disque, l’heure dans les 24 fuseaux horaires se lit d’un seul regard. Un garde-temps indispensable à tout homme d’affaires pour qui le monde n’a pas de frontières.

Enfin, le chronographe Bentley B06 embarque les fonctions exclusives «chronographe 30 secondes» et «tachymètre variable», lisibles sur un cadran ajouré.

Ces trois pièces de haute volée sont complétées en 2015 par les modèlesB04 S etB06 Splus polyvalents dotés de boitiers aux dimensions réduites - 45 mm pour le premieret 44 mm pour le second - s’inscrivant dans la tendance horlogère actuelle du «downsizing». Disponibles en acier ou en or rouge, ils conservent bien entendu les calibres de leurs ainées. Les versions Light Bodydes B04 et B04 S GMT se distinguent par leur boîtier en titane. 

Bentley GMT Light Body B04

Et en 2016, Black is back ! La collection s’enrichit de nouvelles éditions limitées «full black» racées et ultra-sportives. Elles sont proposées avec un boîtier en acier noirci par traitement DLC (versions «Midnight Carbon» pour les B04, B05 et B06) ou un boîtier en fibres de carbone (version «Carbon Body» pour les B04 S), un matériau largement utilisé en compétition automobile conférant légèreté et haute résistance aux rayures et aux chocs. Ils sont complétés par un cadran en carbone, une masse oscillante noircie et un bracelet en crocodile noir mat avec doublure en caoutchouc. Le chronographe B06 «Midnight Carbon» ajoute une petite touche précieuse avec un superbe cadran en nacre noire aux étonnants reflets gris-bleu.

Retour à la compétition

Onze ans après la victoire aux 24 Heures du Mans, Bentley fait son grand retour sur les circuits du monde entier avec la Continental GT3 engagée dans le challenge européen Blancpain GT series et le championnat GT américain. Pour célébrer ce nouveau pur-sang, Breitling lance le bien-nommé Bentley GT3. Limité à 500 pièces, il puise son inspiration dans les appendices aérodynamiques en carbone de la GT de course. Boitier de 49 mm en titane noir, cadran en fibre de carbone, bracelet spécial en caoutchouc noir et calibre automatique Breitling 27B: ce chronographe affiche un caractère résolument sportif, rehaussé par les couleurs blanche et verte de la Continental GT3. Breitling a lancé en parallèle le Bentley GT3-R, une édition limitée à 300 exemplaires de son chrono B06, pour célébrer la version routière de la GT3. 

Quand le constructeur britannique célèbre l’excellence suisse

Si la collection Breitling for Bentley est la plus représentative du partenariat unissant les deux constructeurs d’avant-garde, Bentley a eu à son tour l’occasion de célébrer l’excellence suisse. Et avec panache ! Un partenariat croisé gagnant-gagnant pour les heureux propriétaires d'une Bentley. 

On sait Breitling reconnue dans le domaine aéronautique. Mais elle est aussi la seule manufacture horlogère à avoir une patrouille d’acrobatie aérienne portant son nom: la Breitling Jet Team. A l’occasion d’une grande tournée américaine en juillet 2015, Bentley a présenté une série exclusive de sept coupés aux couleurs des sept avions de la patrouille. Préparés par Mulliner, ces Continental GT Speed Breitling Jet Team Series reprennent la livrée noire, grise et jaune des L-39C Albatros. Chaque propriétaire s’est vu remettre les clés de sa voiture devant l’avion correspondant ainsi qu’un chronographe spécialChronomat 44 «Breitling Jet Team».

La même année, Bentley crée l’événement en présentant son premier SUV: le Bentayga. Cet imposant tout terrain haut de gamme surprend dans la gamme du constructeur de prestige mais n’en garde pas moins tout l’ADN qui a forgé sa réputation. Ce 4x4 capable de dépasser les 300 km/h offre un habitacle hyper-luxueux qui n’a rien à envier aux limousines. Au milieu d’une profusion d’équipements high tech (écrans tactiles, tablettes...), Bentley a demandé à Breitling de lui concevoir une horloge de bord mécanique encore plus exclusive que celle du coupé Continental GT.

Tel un anachronisme symbole de tradition, la Mulliner Tourbillon by Breitling est une montre mécanique à tourbillon volant réalisée artisanalement à la main. C’est l'option la plus chère du catalogue. Son cadran en nacre naturelle ou noire est rehaussé d’index en diamants. Le boîtier en or rose ou en or blanc a un fond transparent qui ne cache rien de la masse oscillante en or rose et des finitions délicates du mouvement Breitling. Un remontoir intégré permet de maintenir la réserve de marche. La Mulliner Tourbillon by Breitling symbolise plus que jamais la devise de la collection Breitling for Bentley «The great luxury in life is time. Savour every second».

En guise de conclusion (provisoire, ce partenariat ayant encore de belles années devant lui), on ne peut que se réjouir d’une telle symbiose entre un horloger et un constructeur automobile. Une longévité exceptionnelle en horlogerie pour un partenariat associant une manufacture à un constructeur automobile et une réussite que beaucoup d’autres manufactures envient. La prochaine étape ? Recentrer la collection Breitling for Bentleysur ses trois calibres de manufacture synonymes de tradition, hautes performances et prestige.

A lire la partie 1: http://www.watchonista.com/fr/2914/watchonista-blog/actualites/breitling-bentley-le-mariage-de-lelegance-et-de-lexcellence-partie-

A lire la partie 2 : http://www.watchonista.com/fr/2914/watchonista-blog/actualites/breitling-bentley-le-mariage-de-lelegance-et-de-lexcellence-part-2

Photos © Breitling/Bentley


breitling pour moteurs bentley

هوبلوت رجل الساعات
omega straps
omega speedmaster ammattilainen
omega klockor för män

Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile

Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile

Genève, début mars 2016. Le Salon International de l’automobile ouvre ses portes. L’occasion de faire un tour d’horizon des marques horlogères qui fricotent avec l’automobile. Plein gaz sur des concept-cars, des prestigieuses, des designers et préparateurs renommés!

Fiat TAG Heuer AbarthFiat Abarth 595 "Competizione by TAG Heuer"

Y aura-t-il des montres dans les allées de Palexpo à Genève? Pour le savoir, il faut s’y rendre et jour l’amateur de belles voitures et d’horlogerie qui découvre ou redécouvre les grandes histoires qui lient constructeurs de véhicules de prestiges et constructeurs ou fabricants de montres: Breitling et Bentley, Parmigiani Fleurier et Bugatti, Hublot et Ferrari ou encore Bovet 1822 chez Pininfarina. Au passage, le visiteur pourra aussi s’extasier devant le dernier concept-car du préparateur suisse Rinspeed dont l’horloge de bord est l’œuvre de Carl F. Bucherer ou devant la turbulente Abarth 595 «Competizione by Tag Heuer.» Force est de constater qu’aujourd’hui la plupart des constructeurs automobiles sont associés à une marque horlogère. Et que les marques horlogères proposent presque toutes au moins une montre sportive dédiée à l’automobile.

Rinspeed EtosConcept-car Rinspeed Σtos

Carl F. Bucherer Patravi TravelTec GMT BlackChronographe Carl F. Bucherer Patravi TravelTec GMT Black (2016)

Car l’amateur de voitures d’exception s’intéresse souvent à la belle horlogerie. Parce que montres et automobiles ont le même pouvoir d'attraction et véhiculent de nombreuses valeurs communes. Elles symbolisent le rêve, l’émotionnel et le luxe parfois inaccessible.Elles permettent d’afficher la réussite et le statut social. Elles reflètent aussi la personnalité de leur propriétaire, son style de vie ou son goût pour les belles mécaniques classiques ou les dernières innovations techniques.

Hublot MP-05 Laferrari sapphireHublot MP-05 Laferrari Sapphire

Que ce soit au salon international de l’automobile ou au salon international de la haute horlogerie (SIHH), les passionnés se retrouvent finalement dans les mêmes halles. Tour à tour, ils peuvent admirer la pureté du design des carrosseries ou des boitiers, les finitions raffinées des habitacles ou des cadrans tout en étudiant avec attention les fiches techniques des puissants moteurs ou des mouvements à complications.

Horlogerie et automobile: histoire commune de plus d'un siècle

L'association entre l’horlogerie et l’automobile est ancienne et s'est historiquement faite naturellement. Les horlogers ont en effet accompagné le développement de l’automobile au début du XXe siècle et les premières courses automobiles avec la conception de compteurs permettant de mesurer sa vitesse et de chronométrer un temps. Omega proposa dès 1909 une montre de tableau de bord équipée d'un calibre huit jours et s’impliqua dans le chronométrage d'épreuves sportives. Heuer commercialisa en 1911 le premier chronographe de bord pour voiture - le Time of Trip – suivi en 1916 par le Mikrograph, précis au 1/100e s., et en 1933 par l’Autavia (contraction d’AUTomobile et d’AVIAtion), premier compteur de bord pour voitures et avions. Des avancées significatives qui feront de Heuer - et plus tard TAG Heuer - une référence dans le chronométrage d’épreuves sportives de haut niveau, notamment en Formule 1.

Heuer Time of TripHeuer Time of Trip (1911)

Devant l'engouement naissant du public pour ces bolides et ces «fous du volant», certaines manufactures horlogères eurent l’idée de proposer des montres inspirées par l'automobile. Dans les années 1920, la marque Mido répliqua avec succès les radiateurs de Bugatti sur le cadran de ses montres. Bientôt suivie par d’autres manufactures comme Patek Philippe ou Cartier. En 1921, le français L. Leroy équipa l’Automobile Club de France en chronographes. Rolex est également très présente en sport automobile et ce dès 1935 avec le pilote anglais Sir Malcom Campbell qui atteignit la vitesse hallucinante de 484 km/h, une Rolex Oyster au poignet.

The Rolex Daytona Platinum reference 116506 (2013)

Les liens entre l’horlogerie et l’automobile se renforcent véritablement dans la seconde moitié du XXesiècle avec le développement des montres-bracelets. Quatre montres aujourd'hui incontournables ont scellé cette relation et lui ont donné ses lettres de noblesse. En 1957, Omega lance la Speedmaster, un chronographe développé pour l’automobile doté d’un cadran inspiré par les tableaux de bord de voitures de sport. Son nom provient de l’échelle tachymétrique ornant sa lunette, une première en horlogerie. La Speedmaster va connaître un succès planétaire… mais en devenant la première montre à être allée sur la Lune! En 1959, Rolex s'associe au circuit américain de Daytona sur lequel est organisée la très renommée course d'endurance de 24 heures. Elle lui a inspiré son iconique Oyster Perpetual Cosmograph Daytona en 1963, un instrument destiné aux pilotes de course et aux gentlemen drivers pour calculer leur vitesse moyenne. La même année, Heuer présente la Carrera, un chronographe de sport dédié à la course automobile. Son nom est un hommage à la Panamericana Carrera, une course extrêmement dangereuse organisée au Mexique dans les années 1950. En 1969, elle lance la Monaco, la première montre carrée dotée du premier calibre chronographe automatique qui deviendra célèbre au poignet de l’acteur américain Steve McQueen dans le film Le Mans en 1971.

Heuer Carrera 1963Heuer Carrera des années 1960

Les partenariats montres/automobiles se sont véritablement développés depuis les années 1980-90. TAG Heuer avec McLaren en 1985, Chopard avec la course des Mille Miglia en1988  et Girard-Perregaux avec Ferrari en1994 ont montré la voie. Puis ces partenariats se sont multipliés au début du XXIe siècle. Le succès est au rendez-vous et certains ont depuis célébré leur dixième anniversaire, comme Breitling avec Bentley, Oris avec Williams F1 et Parmigiani Fleurier avec Bugatti.

Chopard Mille Miglia 2015 Race editionChopard Mille Miglia 2015 Race edition

Certaines marques horlogères ont cependant choisi une autre voie en proposant des montres qui s’inspirent directement de l'automobile. Ces garde-temps sportifs reprennent soit des éléments stylistiques liés à l'automobile (B.R.M.), soit des matériaux high tech issus de la compétition tels que le carbone, l’aluminium, le makrolon (Richard Mille RM011 Felipe Massa, Chanel J12 Superleggera, F.P. Journe Centigraphe Sport), soit des pièces issues de voitures mythiques (Christopher Ward).

Chanel J12 SuperleggeraChanel J12 Superleggera (2005)

Grande diversité des partenariats avec l’automobile

Les partenariats horlogerie/automobile, qu’ils associent une manufacture horlogère à un constructeur ou à une course automobiles, se traduisent naturellement par la création de montres sportives. Mais ils ne prennent pas tous la même forme, d’où la grande variété de l’offre. Certaines manufactures inscrivent leur partenariat dans la durée avec la création de collections exclusives, à l’image de Breitling avec Bentley, Hublot avec Ferrari, ou encore Richard Mille et Le Mans Classic. A l’inverse, d’autres manufactures choisissent une relation ponctuelle mais marquante pour célébrer un événement particulier, comme ce fut le cas par exemple pour Hublot et Morgan, TAG Heuer et Nissan, Cvstos et Pagani, Ralf Tech et Alpine.

Breitling for Bentley GT3 Breitling for Bentley GT3 (2015)

Les manufactures horlogères veulent être présentes sur les grands événements médiatiques, tels que le championnat de formule 1 ou les mythiques 24 Heures du Mans. Elles s’associent à une écurie ou un pilote dont le panache ou les victoires leur apporteront une image dynamique et positive. Aujourd’hui, toutes les grandes écuries en F1 et en endurance ont un chronométreur officiel prestigieux. Dernièrement, Bell & Ross a annoncé avoir signé un accord avec Renault Sport F1 Team qui fait son grand retour en championnat du monde en tant qu’écurie. D’autres manufactures investissent dans les grandes courses historiques ou les concours d’élégance qui ont depuis quelques années le vent en poupe auprès de tous les passionnés d’automobiles classiques. Chopard fut précurseur avec la course des Mille Miglia et le Grand prix de Monaco Historique. Aujourd’hui, Zenith est le partenaire officiel du Tour Auto (image principale) et du WinterRaid, Eberhard & Co est le chronométreur du rallye RAID Suisse-Paris et Richard Mille est à l’origine du retour du concours d’élégance automobile en France avec le Chantilly Arts & Elegance Richard Mille.

IWC Ingenieur Chronopraphe RacerIWC Ingenieur Chronographe Racer (2013)

Pour concevoir les montres qui vont représenter ces partenariats, certaines marques horlogères vont s’appuyer sur un de leurs modèles emblématiques, gage de succès, comme Bulgari pour Maserati avec l’Octo Chronograph, IWC pour le Mercedes AMG Petronas F1 Team avec l’Ingenieur, Hublot pour Ferrari avec la Big Bang ou encore B.R.M pour la plupart de ses partenariats (Gulf, Corvette Racing…) avec la V12-44. D’autres manufactures vont développer des pièces exclusives ou innovantes, à l’instar de Breitling pour Bentley, Jaeger-LeCoultre pour Aston Martin ou TAG Heuer pour la supercar McLaren-Mecedes SLR.

Jaeger LeCoultre AMVOX2Jaeger-LeCoultre AMVOX 2 (2006)

Horlogerie et automobile : une source permanente d’innovations techniques

 

Breitling Mulliner Tourbillon Horloge de bord "Mulliner Tourbillon by Breitling"

Les partenariats horlogerie/automobile s’inscrivent parfois dans le partage de savoir-faire techniques. Ainsi, certains ont débuté sous l’impulsion d’un constructeur automobile qui demande à une manufacture de concevoir l’horloge de bord ou l’instrumentation de son prochain modèle de série ou d'un concept-car. Ce fut notamment le cas pour Bentley avec Breitling pour son prestigieux coupé Continental GT en 2003, Spyker avec Chronoswiss pour sa C8 en2004, et Peugeot avec Bell & Ross pour son concept-car 908 RC en 2006.

Jaeger-LeCoultre a repoussé encore plus loin le degré d’intégration avec Aston Martin en concevant l’AMVOX2 Transponder, une montre mécanique intégrant un transpondeur permettant d’ouvrir et de fermer à distance les coupés ou berlines d’exception de la marque anglaise par simple pression sur le verre saphir. On le voit, ces rapprochements horlogerie/automobile peuvent être une véritable source d’innovations techniques pour les manufactures horlogères. Ils sont à l’origine de la réalisation de montres révolutionnaires qui ont marqué l’histoire de l’horlogerie, à l’image de la Parmigiani Fleurier Bugatti Type 370 (2004) et son mouvement à architecture transversale inspirée du moteur de la supercar Veyron et de la Hublot MP-05 LaFerrari (2013) qui offre une réserve de marche record de 50 jours. On peut encore une fois citer Jaeger-LeCoultre avec l’AMVOX2 et son boîtier dépourvu de poussoirs, la fonction chronographe se pilotant par de simples pressions sur la glace saphir grâce à un mécanisme inédit de bascule du boîtier.

Parmigiani Bugatti Type 370Parmigiani Fleurier Bugatti Type 370 (2004)

Gageons que le cru 2016, sur fond de salon international de l’automobile à Genève, a de quoi nous surprendre avec ses nouvelles pièces horlogères exceptionnelles. Parmi celles que nous risquons fort de croiser, pour le découvrir ou les redécouvrir, il y a ces quelques carrosseries cristallines: Parmigiani Fleurier Bugatti Super Sport Saphir, Hublot MP-05 LaFerrari sapphire et Bovet Pininfarina OttantaSei 10-Day Tourbillon.

Crédits photos: Bentley, Breitling, Chanel, Chopard, Ferrari, Hublot, IWC, Jaeger-LeCoultre, Parmigiani Fleurier, Rinspeed, Rolex, TAG Heuer, Zenith

Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile
Horlogerie et automobile, indéfectibles liens sur fond de salon de l’Automobile


Accueil Nos coordonnéesRésultats des ventesNous contacter
English version Prochaines ventes Jeudi 30 Novembre 2017 à 14h30
Vente Judiciaire


Vendredi 15 Décembre 2017 à 20h
Vente de vins


Samedi 16 Décembre 2017 à 14h30
Vente Bijoux, Tableaux, Mobilier










Résultats des ventes   Résultats des ventes Cliquez pour consulter le catalogue Samedi 21 octobre 2017 Tableaux - Dessins - Estampes - Sculptures - Bijoux - Montres - Argenterie - Tapis d?111 breitling pour moteurs bentley Breitling for Bentley: mariage de l'élégance et de l'excellence (Partie 3) | Watchonista

Breitling for Bentley: mariage de l'élégance et de l'excellence (Partie 3) | Watchonista breitling pour moteurs bentley

Breitling for Bentley: mariage de l'élégance et de l'excellence (Partie 3)

Breitling for Bentley: mariage de l'élégance et de l'excellence (Partie 3)

Troisième et dernière partie: le 10ème anniversaire du partenariat entre Breitling et Bentley voit la collection s’enrichir de chronographes animés par des moteurs «maison.»